Pour cet hiver, j’intègre les cross dans ma préparation. Un travail de forte intensité qui (je l’espère) sera payant pour le printemps. Au delà de ce travail, je découvre des courses où l’esprit de compétition prime.

Bien que n’appréciant pas les courses dont le parcours fait plusieurs boucles, je déroge à mes habitudes. Finalement, j’y trouverai quand même du plaisir. Se tirer la bourre avec les copains est un exercice plutôt ludique. Se faire porter par les spectateurs qui ne cessent d’encourager les coureurs est une source de dépassement inestimable. On se donne à fond dans une épreuve où il y a peu de place à la gestion.
Mon choix se porte systématiquement sur les formats cross longs (8/9km).

CROSS DE DOMONT

Le premier cross auquel je participe est celui de mon club. Il a lieu fin novembre.
Le baptême du feu. Je n’ai aucune idée de ce qui m’attend. On m’a juste prévenu que cela allait être difficile 🙂 Quelle allure adoptée au départ? Comment s’habiller? Les chaussures? les pointes vont-elles me convenir? Pour rappel, j’aime avoir de la place pour mes pieds 😉
bilan de cette course: je suis parti trop vite. Il était bien difficile de terminer ce cross de Domont.

CROSS DEPARTEMENTAL

Pour le second cross, il s’agit du cross départemental de Louvres.
Cet évènement rassemble les clubs du département. Les coureurs licenciés ‘compétition’ ont la possibilité d’y participer.
On voit des courses dans différentes catégories: cela va des enfants aux vétérans.
Ce mélange de génération permet de voir la course à pied autrement 🙂
Les podiums, les pleurs. Des moments simples de la vie. Un moment où rien d’autre compte que la course à pied.
En ce qui me concerne je fais une course au départ rapide. Avec comme seule expérience, le cross de Domont, je n’arrive pas à maintenir le rythme. Par contre, je donne tout ce que je peux. Il s’agit de sortir de ma zone de confort. Se faire mal de temps en temps permet de progresser. Je suis prêt à franchir cette étape. Je termine quand même avec une qualification aux régionales 😉

CROSS REGIONAL

Pour le tour suivant, le cross régional reste à Louvres. Le parcours est modifié. Il gagne quelques dizaines de mètres.
J’imagine que ce cross ira vite. Je sais déjà que ça sera ma dernière course. Mais j’ai hâte de faire ce travail bénéfique pour ma progression. Je prends le départ en m’apercevant au bout d’un kilomètre être parmi les derniers 🙂
Je fais alors ma course dans la course: je m’accroche au groupe juste devant moi et ne lâche rien.
Je termine parmi les derniers mais avec la satisfaction d’avoir appris.

CROSS: un travail indispensable?

Je tourne la page cross pour cette saison.
Une évidence? L’enchainement de ce type de course permet au coureur débutant de gagner en résistance.
Au delà de la compétition et du travail bénéfique que cela apporte, j’ai découvert un univers où l’esprit d’équipe aide à la performance personnelle. On contribue aux résultats du club d’athlétisme.
Les coureurs expérimentés et les jeunes générations nous apportent beaucoup d’expérience.
J’y reviendrai certainement la saison prochaine.
Les cross: un moment difficile. Mais qui paye par la suite 🙂
Concernant les pieds, j’étais à l’étroit. Ils n’ont pas vraiment apprécié. Heureusement, c’était juste le temps d’une course.

Inscrivez-vous à la Newsletter!

Rejoignez la liste des coureurs qui souhaitent en savoir plus sur la course naturelle et le light feet running. Mettez les chances de votre côté pour mieux courir!

Bravo! Vous êtes inscrit à la newsletter de Running Experience