Vivre cet évènement en tant que coureur (et aussi en tant que bénévole) a été un moment très agréable. J’y ai vu beaucoup de solidarité et de bonne humeur. Dame nature a bien voulu épargner les coureurs et les bénévoles 🙂

Veille de week-end

En ce qui me concerne, l’évènement commence dès le vendredi à 16:30.
J’avais depuis quelques semaines décidé de donner un coup de main à l’organisation. Je voulais participer différemment à un évènement running.
La mise en place est lourde. Les actions sont efficaces. Quel timing!!! Il n’y a pas d’improvisation. Bravo!!!
Lorsque j’arrive, La mise en place a déjà bien avancé.
Il y a suffisamment de bras pour ne pas être débordé. Celles et ceux qui nous supervisent le font très bien; et sans stress (en tout cas en apparence) 😉
Je suis au cœur d’une organisation à dimension humaine. La ville de Bouffémont met à disposition l’ensemble de ses équipements. Les elfes gèrent très bien la partie qui sera visible par les coureurs (balisage, ravito).
A la fin de cette première journée, les pizzas arrivent au moment où nous finissons les sacs de récompense. Il est environ 20:00. Je n’ai vécu aucun temps mort et nous n’avons pas été débordés. Des sourires, des bénévoles volontaires, un fred qui met l’ambiance. Comme prévu, je reviendrai le lendemain.

Samedi: la course enfant, la marche nordique, le 10k du Maxicross

Il est 11:30 samedi lorsque j’arrive au parking du gymnase. Juste pile-poil pour mettre en place le ravito de fin de course. La mise en place se fait de nouveau tranquillement et de manière efficace. Les premiers coureurs arrivent vers 12:30. On termine la mise en place dans le gymnase. L’ambiance monte. Pour cette journée, je souhaite (pendant la course du 10k) prendre des photos et encourager les coureurs. Je file donc dans la forêt Une dizaine de minutes avant le départ.
Je me positionne peu avant le premier kilomètre. Quelques minutes d’attente, et les coureurs arrivent.
Il y a ceux qui jouent le podium; déterminés. Et d’autres qui sont là pour affronter un parcours exigeant. A ce moment, je prends silencieusement les photos du premier au dernier coureur.

Je remonte sur ma monture pour filer au kilomètre 7, une des grosses montées de ce 10k du Maxicross de Bouffémont. Accompagné de Christophe (un coureur du club), nous sommes étonnés de voir Les deux coureurs de tête aussi tôt sur le chemin qui nous emmène au km7. Un doute. Puis nous aurons la confirmation qu’ils ont loupé un balisage peu avant le km2. A ce moment, les autres coureurs ne le savent pas. On arrive au km7 et encourageons les premiers coureurs. On leur dit simplement qu’ils sont premiers mais ne comprennent pas vraiment. Ensuite, les encouragements dureront longtemps. L’appareil photo en main, cela redonne courage à de nombreux coureurs. La montée est dure. On le voit sur les visages. La détermination est toujours présente. C’est un réel plaisir d’être là en tant que spectateur car les coureurs répondent à nos encouragements, certains relancent, d’autres retrouvent le sourire. Le dernier coureur passé, je file à la ligne d’arrivée. J’essaye de donner un dernier coup de main au ravito. Cela sera l’occasion d’observer les coureurs contents de leur course.
Mon rôle en tant que bénévole se termine une fois le ravito rangé.
La soirée se fera en compagnie de mes deux amis Fabien et Julien; que j’accueille pour la nuit.
Fabien se présente sur le 25k avec ma compagne et moi; et Julien sur le 42k.
Nous échangeons nos pronostics pour le lendemain. Sheraz vise un peu plus de 3heures. Fabien souhaite faire moins de 2h30, Julien souhaite s’approcher des 4 heures. Quand à moi, moins de 2h45. En espérant être dans les 2h30.

Ma course

Le réveil se fait peu avant 06:00.
Avec Sheraz, nous arrivons vers 07:45. Je retrouve Fab qui a assisté au départ de Julien à 07:00.
On est au coeur de l’évènement. Grosse ambiance. Le speaker anime vigoureusement l’évènement. Les bénévoles sont en place. Les coureurs prêts. Il n’y a plus qu’à.
On salue les coureurs du club. Les encouragements, les photos.
Un changement de dernière minute: ma poche d’eau fuit. Je demande 2 petites bouteilles de Saint Yorre et les remplis de ma boisson isotonique. Ouf!! problème réglé.
Fab essaye de bien se placer au départ. Je reste avec mes camarades du club. Jusqu’au ravito du 11k, je fais la course avec Seb (avec qui j’ai fait le marathon d’Amsterdam). Il filera ensuite car j’ai pris un peu de temps à réorganiser mon sac (après avoir enlever mon gilet). Un bonjour aux têtes connues au ravito. Je repars. Les voyants sont au vert. J’ai la banane. Je gère les grosses montées en marche active. Arrive l’emblématique M. J’entends de très très très loin mon pote Fred (bénévole) encourager les participants. Il les attend de pied ferme en haut du M, s’assure que tout se passe bien. Je me demande à quoi il carbure pour communiquer autant d’énergie. Avec lui, pas besoin de redbull. Bravo mon Fred!!! Je t’adore!!!
Passé cette étape, je n’ai plus de liquide. Les jambes tirent et j’espère que ça tiendra. Et cela tiendra jusqu’à la ligne d’arrivée. Je termine les 3 derniers kilomètres à une bonne allure.
Je termine en 2h42 dans un bien meilleur état que l’année dernière.

Clin d’œil

Un remerciement aux bénévoles; sans qui un tel évènement est très compliqué à gérer. C’est réconfortant de vous voir sur le parcours. Aussi les membres du club. Je sais que vous le savez 😉
Un big up à mon ami Julien qui termine en 3h44 (16ème scratch) et à Arnaud: la fusée avec ses speedcross en 2H05. Fab est déçu avec 2H36 ( t’es en pleine prépa ecotrail ma poule!!). Seb finit en 2h39 (il parait que tu étais content de finir devant moi lol).
Et enfin ma femme (Laura Ingalls) en 3h13. Elle et moi avons pris beaucoup de plaisir et d’expérience.
Un grand merci à Aurélien Collet et à son entourage pour ce très bel évènement. Bravo de l’organiser pour celles et ceux qui partagent une même passion.

Inscrivez-vous à la Newsletter!

Rejoignez la liste des coureurs qui souhaitent en savoir plus sur la course naturelle et le light feet running. Mettez les chances de votre côté pour mieux courir!

Bravo! Vous êtes inscrit à la newsletter de Running Experience