Dans la pratique de la course à pied, les coureurs sont souvent focaliser sur l’aspect performance.
Les sorties et les entraînements s’enchaînent. Les premières courses se présentent. Les premiers résultats tombent. Les premières satisfactions.

Parfois, nous rencontrons des pépins physiques. Cela peut aller du simple bobo sans conséquence à la blessure qui nous éloigne quelques temps de nos terrains de jeux. Dans tous les cas, il conviendra d’observer un moment de récupération. Nous cherchons alors à nous soigner en consultant des spécialistes. Bien sûr, ce dernier vous soignera. Mais prend-t-il le temps d’identifier la cause de la blessure (du moins essayer)? Et nous? Réalisons-nous que c’est important?
Les charges d’entrainement, notre manière de courir (technique, foulée) nous mènent parfois à la blessure; le matériel qu’on utilise aussi.
J’ai alors pris conscience qu’il était possible d’anticiper certains problèmes.

En partant de ce constat, j’ai compris que je devais prendre soin de mon corps. Et que si je le faisais, il me le rendrait bien.

Les principales recommandations en marge de nos entraînements sont: une bonne hydratation, des étirements, du renforcement musculaire, du repos. Ces conseils sont très utiles. C’est ce qui nous permet de continuer à pratiquer régulièrement le running. On donne du répit à notre corps.
Parfois, cela ne suffit pas.

Il y a d’autres choses que je fais. En fonction de la période de l’année, j’en fais plus ou moins souvent.
Il s’agit du glaçage, de l’automassage, et de l’électrostimulation.

Glaçage

compresse froide ou chaude

aptonia compresse

J’ai commencé à faire des glaçages au début de ma transition medio-pied. Je ressentais des tensions importantes au niveau de mes mollets et tendons d’Achille. Cela soulage beaucoup.
En terme de récupération, cela m’apporte énormément lors de sessions d’entrainement éprouvantes ou après une course.
Pour cela, j’utilise les compresses decathlon que je laisse au congélateur.
J’en ai plusieurs car je les utilise 10mn par muscle.
A la fin de mes douches, il m’arrive aussi de laisser couler de l’eau vraiment froide sur mes jambes (une quinzaines de secondes par jambe).

Automassage

arnica huile de massage

weleda huile de massage

Nous avons de la chance!! Les principaux muscles traumatisés en course à pied sont ceux des membres inférieurs. Nous pouvons donc masser facilement ces zones du corps.
De même, après une séance intense, je consacre du temps au massage. J’utilise de l’huile de massage à l’Arnica.
Cela me prend un peu moins de 10mn par muscle. Il s’agit toujours de favoriser une bonne récupération musculaire; par un massage doux.
Lors de ma préparation au marathon d’Amsterdam, cela m’a vraiment aidé à passer des moments délicats (musculairement parlant).
J’apprends à mieux connaître mon corps.

Electrostimulation et running

électrostimulation course à pied

électrostimulation running

J’étais très réticent à l’électrostimulation. J’ai encore en tête ces images du téléachat qui tentent de nous vendre un appareil de musculation. Aujourd’hui, je ne sais toujours pas si cela est efficace pour la musculation mais pour la récupération (à condition de bien l’utiliser), cet outil est une vraie aide au soin. Un complément au massage.
Séances après séances, j’ai pu constater les bienfaits d’un tel appareil.
La marque COMPEX semble être une référence. Un appareil d’électrostimulation avec des programmes orientés running.
J’essayerai plus tard de mieux comprendre les programmes utilisés et m’assurer de mieux positionner les électrodes.

Tenter de réduire les risques de blessure en course à pied

Vous l’avez compris, l’idée est de mieux anticiper les possibles blessures.
Par des gestes simples au quotidien, j’ai vraiment le sentiment de mieux encaisser les charges d’entrainement. Mieux comprendre certains mécanismes qui mènent à la blessure m’aide à anticiper des situations détestables.
Mais quand il est trop tard, la consultation d’un spécialiste est la seule solution envisageable.
Il vaut mieux éviter de faire de la médecine internet 😉

Et vous? Que faites vous pour prendre soin de votre corps?
Dans quel état d’esprit êtes-vous lorsque vous êtes blessé?